Parole aux étudiants : Au secours notre planète s'engouffre !


Notre planète c’est notre maison à tous. Sans elle nous ne pourrions exister, et nulle autre espèce qui la partage avec nous non plus.

Notre si belle planète a créée une couche protectrice tout au tour d’elle que l’on appelle l'atmosphère. Cette couche est si bien faite qu’elle filtre les rayons du soleil afin d’avoir une température vivable à son bord. Nous, comme nous n’avons pas pensé à tout lors de notre développement avec les gaz à effet de serre, ce que notre planète a fait pour notre confort nous l’avons abîmé. Et si nous continuons ainsi sans réagir nous allons la détruire ! 

Les gaz à effet de serre que nous rejetons dans l’atmosphère contribuent au réchauffement climatique. Ceci implique la fonte des glaciers, donc l’élévation du niveau de la mer. Que deviendrons nos lagons et plages ? Les pays qui ont pour sommet maximum une hauteur de deux mètres ? Et ces animaux dont les glaciers sont leurs niches écologiques ?  La rencontre entre l’eau froide et l’eau chaude implique des ouragans ou des cyclones, ayant plus d’eau froide pensez-vous ne pas avoir ces phénomènes en plus intenses ? Il faut savoir aussi que le sexe, de certains poissons lors de la fécondation des œufs, est défini d’après la température de l’eau et que si l’on a que des individus de même sexe la reproduction est impossible, ce qui impliquera leur extinction. Des effets sur toute notre planète, pas loin de notre île aussi  avec l’extinction de masse des récifs coralliens dans l’Océan Indien qui aura des répercussions mondiales.

Il faut garder en tête que l’eau et l’air sont des éléments indispensables à la survie de l’Homme. Si nous continuons à polluer ces éléments cela aura un impact inévitable sur notre propre santé. Et si nous continuons sans penser à demain, mais que deviendra la santé de nos enfants, des enfants de nos enfants et ainsi de suite ! D’après mon cour de développement durable : « nous ne faisons qu'emprunter cette planète à nos enfants ! ». Il faudrait la protéger comme nous le faisons avec nos enfants, cet instinct protecteur que les parents ont pour leurs enfants. Le meilleur pour eux, serait de leur donner une planète saine et agréable à vivre.

Nous devons faire un travail sur nous même en essayant de réduire nos émissions de gaz à effets de serre, et nous ne pourrons jamais l’éliminer complètement, car ceci est un phénomène naturel mais Nous pouvons tous agir. Les gaz de nos échappements de voitures, l’électricité que nous consommons qui est produite grâce au charbon ; avec un peu d’effort nous pouvons tous les réduire avec par exemple du covoiturage et aussi en optimisant nos consommations d’énergies avec des solutions concrètes qui existent maintenant.

Réagissons, agissons et pensons au futur même si nous quitterons ce monde dans quelques années, nous laisserons ici bas un monde meilleur pour nos enfants. Il faut agir maintenant pour mieux vivre demain.

 

Ecrit par , LATCHOUMANE Alexandre 

 Licence 3 Professionnelle Energie et Génie Climatique (MDE-ENR)

 IUT de Saint-Pierre





Share | | lu 2064 fois



Les anciens Commentaires
kolkat j'adhère, mais je n'ai pas compris le truc des poissons, vous pouvez expliquer ?
Jihèf Je suis d'accord, cela dit, a part le covoiturage, et l'optimisation de nos consommation d'énergie, les solutions concrète se serait quoi? Pour ce qui est de l'histoire des poisson il me semble que la température de l'eau influe sur leur sexe, chaud-femelle et froid-mâle, donc si l'ensemble des mer se réchauffe ou se refroidi, on pourra observer la diminution voir la disparition d'un sexe, suivi de celle de l’espèce.









Green974, La Passerelle Pour le Dévellopement Durable à la Réunion - Mentions Légales - Contact - 2010 / 2012